indonesiastreet faq

FAQ

1. Qu’est-ce que le Centre mondial du pluralisme?
2. Que fait le Centre mondial du pluralisme?

3. Le Centre mondial du pluralisme est-il un groupe de réflexion?
4. Pourquoi le Centre mondial du pluralisme est-il situé au Canada? 
5. Le Centre exportera-t-il le pluralisme canadien dans d’autres pays? 
6. D’où provient le financement du Centre?
7. Le Centre est-il un organisme de bienfaisance canadien enregistré? 
8. Comment le Centre est-il administré? 
9. Qui est Son Altesse l’Aga Khan? Quel est son rôle dans le Centre? 
10. Le Centre est-il une initiative religieuse? 
11. Où le Centre se situe-t-il? Puis-je le visiter? 
12. Comment le Centre utilisera-t-il l’édifice fédéral du patrimoine situé au 330, promenade Sussex? 
13. Comment puis-je poser ma candidature pour un poste au Centre mondial du pluralisme?
14. Quels sont actuellement les domaines d’activité du Centre?

 


1. Qu’est-ce que le Centre mondial du pluralisme?

Le Centre mondial du pluralisme est une initiative de Son Altesse l’Aga Khan. Il a été fondé en partenariat avec le gouvernement du Canada. Il travaille avec divers partenaires. Le Centre cherche à promouvoir le respect de la diversité en tant qu’éthique mondiale et pratique enracinée dans les expériences locales et favorisée par l’échange de connaissances. L’objectif du pluralisme – défini simplement comme le respect de la diversité et des pratiques associées à cette fin – est de garantir que chaque personne, quelles que soient ses différences ethnoculturelles, peut réaliser son plein potentiel comme citoyen. En tant que destination mondiale pour le dialogue, le Centre entreprend et partage de la recherche appliquée sur les choix précis que doit faire toute société pour favoriser le respect de la diversité.


2. Que fait le Centre mondial du pluralisme?

Le Centre mondial du pluralisme travaille pour aider les sociétés à construire des cultures civiques inclusives qui reconnaissent la diversité et la valorisent en tant que bien public. Presque toutes les sociétés sont diversifiées d’une manière ou d’une autre – que ce soit par la création de frontières historiques ou par la migration mondiale. Mais l’existence de la diversité est litigieuse à bien des endroits. Certains ne disposent pas des moyens pour gérer la compétition et le conflit pacifiquement. D’autres peinent à intégrer de nouveaux arrivants et à encourager l’attitude positive envers les minorités. Ces deux cas engendrent l’exclusion, l’insécurité et la peur. Le Centre répond à ces défis en encourageant l’échange de connaissances à l’échelle mondiale à propos de la manière de vivre en paix avec la diversité. Au moyen de la recherche, de l’éducation et du dialogue avec des partenaires de partout dans le monde, nous inspirons et outillons les leaders pour le pluralisme.


3. Le Centre mondial du pluralisme est-il un groupe de réflexion?

Non. Le Centre mondial du pluralisme n’est pas un groupe de réflexion, une organisation de défense, une institution de subvention ou une agence gouvernementale. C’est un partenaire de connaissance qui travaille avec des individus, des gouvernements et les sociétés civiles pour favoriser le leadership pour le pluralisme. En tant que créateur et rassembleur de connaissances mondiales, le Centre réunit et relie le savoir aux pratiques qui permettent aux sociétés de répondre à la diversité de manière constructive.


4. Pourquoi le Centre mondial du pluralisme est-il situé au Canada?

Le Centre mondial du pluralisme a été fondé en collaboration avec le gouvernement du Canada. Le Canada est l’une des sociétés les plus diversifiées du monde. Elle s’est formée à travers des siècles d’interaction entre les colons, les immigrants et les Premières Nations autochtones. L’exemple du Canada est une source d’inspiration dans un monde où la diversité est souvent associée à la fragmentation. Le pluralisme canadien est le résultat de décisions et d’investissements effectués par les institutions et les citoyens. Il est un vif engagement envers l’inclusion, laquelle est favorisée par des lois, des institutions, des politiques et des pratiques qui permettent le respect de la diversité à travers le compromis et la citoyenneté partagée. Bien qu’elle ne soit pas exempte de problèmes, l’expérience canadienne démontre ce qui peut être accompli lorsque la diversité humaine est reconnue et valorisée comme source de bien commun.


5. Le Centre exportera-t-il le pluralisme canadien dans d’autres pays?

Non. L’expérience canadienne offre d’importantes leçons sur la manière de vivre avec la diversité. Toutefois, ce n’est pas un « modèle » qui peut être exporté dans d’autres pays. Le contexte est important : chaque société est diversifiée à sa manière et possède sa propre expérience historique. Les leçons de différentes sociétés peuvent offrir des perspectives et une inspiration, mais il n’existe aucune approche universelle au pluralisme. Au fil du temps, le Centre concevra des indices de comparaison des facteurs qui unissent les sociétés diversifiées ou les divisent.


6. D’où provient le financement du Centre?

Le Centre a entamé ses activités grâce à un fonds de dotation de 40 millions de dollars créé par le gouvernement du Canada et Son Altesse l’Aga Khan. De plus, l’Aga Khan injectera au moins 20 millions de dollars dans la rénovation du prochain siège social international du Centre, l’édifice fédéral du patrimoine situé au 330, promenade Sussex. Au fil du temps, le Centre augmentera son financement de base au moyen de partenariats additionnels.


7. Le Centre est-il un organisme de bienfaisance canadien enregistré?

Le Centre mondial du pluralisme est un organisme de bienfaisance canadien enregistré. Il peut recevoir des dons de particuliers et leur remettre un reçu aux fins de l’impôt. Le numéro d'enregistrement d'organisme de bienfaisance du Centre est le 85780 2409 RR0001.


8. Comment le Centre est-il administré?

Le Centre est administré par un conseil d’administration international présidé par Son Altesse l’Aga Khan. Le conseil d’administration a été nommé par les Membres de la corporation, un organisme de contrôle formé par des représentants du Réseau Aga Khan de développement, le gouvernement du Canada et la société civile canadienne. Ce dernier nomme également les vérificateurs annuels du Centre. Le conseil d’administration doit rendre des comptes aux partenaires fondateurs quant à l’exploitation du Centre.


9. Qui est Son Altesse l’Aga Khan? Quel est son rôle dans le Centre?

Son Altesse l’Aga Khan est le 49e imam héréditaire (chef spirituel) des musulmans shiites imamites ismailis. Il est fondateur et président du Réseau Aga Khan de développement, un groupe d’agences de développement laïques dont les mandats touchent à l’environnement, la santé, l’éducation, l’architecture, la culture, la microfinance, le développement rural, la prévention des catastrophes, la promotion des entreprises privées et la revitalisation des villes historiques. L’Aga Khan est le fondateur du Centre mondial du pluralisme. Il préside son conseil d’administration.


10. Le Centre est-il une initiative religieuse?

Non. Son Altesse l’Aga Khan est un chef spirituel et le gouvernement du Canada est fermement engagé envers la liberté religieuse. Toutefois, le mandat du Centre déborde du cadre religieux. Le pluralisme englobe le respect de la diversité définie largement. La foi est une source de diversité humaine et la religion peut mener tant à la coopération qu’au conflit.


11. Où le Centre se situe-t-il? Puis-je le visiter?

Le 330, promenade Sussex à Ottawa est un édifice du patrimoine canadien qui a d’abord abrité les Archives publiques (1905-1967), puis le Musée canadien de la guerre (1967-2005). La restauration de l’édifice afin qu’il devienne le nouveau siège social international du Centre mondial du pluralisme s’est terminée en 2016. Le Centre a déplacé ses activités dans le nouvel édifice en janvier et l’a officiellement inauguré en mai 2017. Le Centre a conclu un partenariat avec la Commission de la capitale nationale (CCN) pour se joindre à un circuit de joyaux architecturaux nouvellement restaurés à Ottawa, qui offre un programme spécial avec les Pavillons de la Confédération pour le 150e anniversaire du Canada. Le Centre ouvre ses portes au public pour des visites autoguidées les mercredis de 17 h 30 à 19 h 30 et Les samedis de 13 h à 15 h jusqu’au 28 October, 2017. Aucune réservation requise.


12. Comment le Centre utilisera-t-il l’édifice fédéral du patrimoine situé au 330, promenade Sussex?

Le Centre mondial du pluralisme a loué au gouvernement du Canada l’édifice fédéral du patrimoine situé au 330, promenade Sussex. Cet édifice abritera le Centre et sera au service de la communauté planétaire en tant que destination internationale pour le dialogue sur le pluralisme. Construit dans le style Beaux-Arts entre 1905 et 1925, le bâtiment a déjà abrité les Archives fédérales et l’ancien Musée canadien de la guerre. Le bâtiment est vacant depuis plusieurs années et nécessite d’importantes rénovations et réhabilitations. Le projet de rénovation qui s’étendra sur plusieurs années sera axé sur le renouvellement du site tout en honorant les éléments patrimoniaux du bâtiment.


13. Comment puis-je poser ma candidature pour un poste au Centre mondial du pluralisme?

Les candidats intéressés peuvent envoyer leurs renseignements au Centre mondial du pluralisme sur la page Contactez-nous.


14. Quels sont actuellement les domaines d’activité du Centre?

Le Centre travaille afin de devenir un leader mondial pour le pluralisme. À travers des événements, de la recherche et des partenariats, le Centre favorisera le dialogue sur les facteurs qui encouragent le pluralisme ou qui l’entravent. Le Centre se concentre actuellement sur le Kenya et le Kirghizistan, deux sociétés ayant récemment vécu des soulèvements et un processus de réforme constitutionnelle. Au fil du temps, le Centre se penchera sur d’autres pays. En outre, il offrira ses installations permanentes comme destination internationale pour le dialogue et l’apprentissage.

Vous êtes ici : Accueil À propos FAQ